L’encadrement

Le mot du père directeur

20170302_182413.jpg

Le Père Guillaume Chogolou

Bienvenue au Cycle Préparatoire Père Aupiais (CPPA) !
Notre Prépa a ouvert ses portes pour la première fois en Novembre 2008 et accueille environ 120 élèves chaque année, les préparant essentiellement aux métiers d’ingénieurs. Son histoire est relativement récente, mais en quelques années, notre établissement a su acquérir une notoriété importante aussi bien au Bénin que dans les pays environnants. En effet, le CPPA a su grandir et s’imposer en tant que prépa scientifique intégrée. Cette notoriété rapide, elle la doit à la qualité de sa formation qui est le fruit des liens étroits qu’elle entretient avec ses écoles partenaires d’Afrique (ESMT, Dakar) et de France (ESIGELEC, Rouen ; EIGSI, La Rochelle).
Comme chacun le sait, les classes préparatoires sont des voies d’excellence, des voies royales préparant aux Grandes Ecoles. Elles permettent également des poursuites d’études universitaires.

Les nombreux témoignages que je reçois d’élèves qui viennent de nous quitter pour intégrer l’une ou l’autre école d’ingénieurs partenaire, au Sénégal ou en France, me permettent de dessiner ce qui a fait pour eux la spécificité du CPPA.
D’abord, un cadre : situé en plein centre-ville à Cotonou, le CPPA, facilement accessible, offre un cadre idéal de vie et de formation.
Ensuite, un rythme : le changement avec le secondaire est radical ; tout va très vite, intensément et la clé du succès consiste à vivre à fond le temps de travail et d’étude.
Puis un esprit : celui de l’entraide, de la solidarité et de l’engagement : on ne réussit pas seul ou contre, mais avec les autres, et les multiples charges et activités sociales et para académiques confiées aux élèves les préparent pour demain aux responsabilités et à « servir ».
Puis, des personnes : l’équipe pédagogique, administrative et éducative du CPPA a pour principal souci d’accompagner au mieux ses élèves vers la réussite.

Enfin, soucieux d’un développement complet de la personne, et pas seulement des facultés intellectuelles, notre prépa propose à ses élèves d’approfondir leur vie spirituelle ou de découvrir la proposition de la foi par l’Eglise catholique.
Il ne faut pas minimiser bien sûr l’exigence de ces années de classes préparatoires, mais je laisse la parole à un jeune ancien pour conclure mon propos : « Le CPPA fut sûrement l’expérience la plus forte et la plus enrichissante de ma vie ; je quitte cet établissement avec nostalgie, avec un souvenir fantastique, une maturité nouvelle, et des amitiés profondes ». Je souhaite à chacun de ceux qui nous rejoignent de pouvoir en dire autant quand ils quitteront l’établissement. Bonne navigation !

 

Le mot du directeur des études

Le directeur des études, Thierry Gbakada

Le directeur des études, Thierry Gbakada

 

Après un parcours de Directeur des Etudes à l’Institut Supérieur Adonaï, j’ai récemment rejoint le Cycle Préparatoire Père AUPIAIS. Je tiens donc tout d’abord à adresser mes sincères remerciements au Père Directeur, le Dr Guillaume Chogolou, de m’accorder sa confiance et de me donner la chance de servir à ses côtés.

J’ai plaisir à travailler avec les acteurs de cette prépa ainsi qu’avec nos partenaires pour garantir à chaque élève ingénieur une formation riche, équilibrée et épanouissante. Je profiterai des prochains jours de collaboration pour mieux comprendre le CPPA et ses spécificités afin de construire de façon idoine et diligente des réponses toujours mieux adaptées.

Mon ambition est de contribuer à la construction d’une école bienveillante pour tous et exigeante pour chacun. Je dirigerai d’abord mon action vers l’amélioration continue des résultats et le renforcement de l’égalité des chances et des droits. Les valeurs du Cycle Préparatoire me guideront dans mon travail :

  • la Foi qui nous donne le courage de nous engager et de nous dépasser
  • l’Innovation en vue de créer un monde nouveau pour tous
  • l’Ethique car la corruption sous toutes ses formes est intolérable
  • le Compte rendu qui renvoie chacun à ses responsabilités
  • le Travail bien fait car c’est le cœur de métier d’un préparationnaire.

Ma mission consiste à accompagner le Cycle Préparatoire Père AUPIAIS dans
les évolutions en cours du système académique. Je m’y engagerai avec résolution, toujours dans l’intérêt de nos chers élèves ingénieurs.